Accueil
Marché de la VoIP
Avantages
is-phone Outlook
is-phone Sametime
is-phone Lotus Notes
is-phone Mobile
Newsletter
Gateways Patton
Téléphones IP
Bundles SNOM
Casques
Documentations
Financement
Références
Siège social
Contacts

 

 

Le Marché de la VoIP

On parle depuis des années de la convergence des réseaux voix et données ou plutôt de l’intégration des systèmes voix dans le réseau de données de l’entreprise. Les raisons de cette convergence ne sont pas uniquement liées à la diminution des coûts. En effet les avantages sont multiples :

bullet

la simplification de l’infrastructure (plus de PABX, de postes téléphoniques propriétaires, de câblage spécifique)

bullet

l’homogénéité des services dans tout le réseau

 
bullet

la cohérence de l’exploitation

 
bullet

l’unicité de l’administration

 
bullet

la rapidité de déploiement

 
bullet

la mobilité (plus de coût de déménagement, télétravail,…)

 
bullet

la maintenance centralisée

 
bullet

l’autonomie de l’entreprise

 

 Aujourd’hui, plusieurs facteurs concourent à l’implantation de ce type de solution dans l’entreprise.

bullet

Les entreprises ont toutes un réseau de données IP (intranet) auquel sont raccordés les serveurs applicatifs (système de gestion, messagerie, logiciels métiers,…). L’ajout de la voix dans le réseau existant n’implique plus dans la majorité des cas de redéfinir l’architecture du réseau existant. La quantité d’informations données échangées dans l’entreprise est devenue tellement importante que la voix dans le réseau ne représente qu’une part minoritaire du trafic.

bullet Les outils d’administration de réseau et de distribution de logiciels sont devenus suffisamment puissants pour gérer à la fois le trafic temps réel de la voix (implémentation de fonctions QoS, suivi du trafic en temps réel,…) que les postes clients distants (télémaintenance,…).

 

bullet

La gestion de systèmes propriétaires associés à celles de personnels spécialisés devient de plus en plus lourde et donc coûteuse pour l’entreprise.

C’est l’association de tous ces facteurs qui amènent aujourd’hui les entreprises à évaluer et installer ces nouvelles solutions de téléphonie sous IP.

Cette démarche de convergence peut être complétée aujourd’hui par une autre convergence : celle des informations écrites et orales dans le serveur de messagerie de l’entreprise. La messagerie est devenue un élément indispensable de gestion de l’information dans les entreprises. La majorité de l’écrit est créée, envoyée, reçue et stockée dans le serveur de messagerie. La nouvelle étape en terme de gain de productivité, de coût et de gestion est de gérer dans le même environnement l’ensemble des flux d’information de l’entreprise qu’ils soient écrits, oraux, télécopies, vidéos,….

C’est cette démarche que la messagerie unifiée a commencé à initier sans cependant poursuivre cette nouvelle approche jusqu’à l’intégration effective des flux voix dans la messagerie puisqu’il s’agit plutôt d’une interface avec un système de téléphonie classique avec tous les problèmes et les inconvénients associés.

Par ces deux convergences qui se complètent, on voit se profiler de nouvelles possibilités. La notion de CTI (couplage téléphonie informatique) est intégrée structurellement dans ce type d’architecture. Il n’est plus nécessaire d’avoir de serveurs spécifiques. L’intégration aux bases d’information de l’entreprise est native et ne nécessite plus d’infrastructure à la fois coûteuse difficile à gérer.

Mais le point le plus important est que cette nouvelle approche change la vision de la téléphonie et la transforme d’un poste de coût en un poste de profit pour les entreprises. Parce que ces convergences complémentaires vont générer des profits supplémentaires, elles sont créatrices de revenus nouveaux pour l’entreprise.

Pour plus d'informations techniques sur la ToIP : www.frameip.com/toip